• Saiki Kusuo no psi nan

     

    SAIKI KUSUO NO Ψ NAN

    Genre : humour

    Saiki Kusuo est un esper. Depuis sa naissance, il possède des pouvoirs de télépathie, téléportation, télékinésie, pyrokinésie et j'en passe. En somme, il est surpuissant. Cependant, Saiki n'aspire qu'à une chose : une vie de lycéen normale. C'était sans compter sur ses amis plus loufoques les uns que les autres.

    Saiki Kusuo no psi nan

    D'habitude, je n'aime pas trop les mangas comiques.  Ce n'est pas le genre que je préfère, surtout lorsqu'il s'agit d'histoires courtes. Pourtant, je suis fan de Saiki Kusuo. Il m'a réconcilié avec les animés humoristiques. J'ai ri à chaque épisode et j'ai apprécié voir l'évolution de tous les personnages.

    J'ai découvert cet animé en lisant un cross-over de Saiki Kusuo et Assassination classroom. Déjà, le personnage de Saiki m'avait intrigué (son chara design est très attrayant) et je voulais lire le manga par curiosité. Mais il a fallu du temps avant que je tombe dessus. Au final, j'ai été effectivement séduite par le personnage de Saiki, autant pour son graphisme que pour sa personnalité. Son côté blasé est amusant, surtout qu'il peut lire les pensées des gens ce qui donne des situations très drôles. On en redemande à chaque fin d'épisode !

    Saiki est trop cheaté, j'aimerais bien voir ce que donnerait un combat... Mais ce serait vite expédié ! Un peu à la One Punch man XD

    Saiki Kusuo no psi nan


    votre commentaire
  • K ProjectK Project

     

    Anime adapté de light novels

    Thèmes : magie, mystère, drame, action, comédie

     

    SYNOPSIS

     

    Isana Yashiro semble être un étudiant ordinaire, sans amis proches, il est néanmoins apprécié parmi ses camarades. Il jouit d'une vie paisible aux côtés de son chat blanc "Neko".

    Or, un jour, alors qu'il est allé faire une course pour Kukuri, une camarade de classe, il devient la cible de tout un gang de personnages aux pouvoirs étranges. Il est d'abord sauvé par Yatogami Kuro, un bellâtre portant un katana, avant d'être de nouveau menacé par ce dernier.

    Il en découvre alors la raison : une vidéo qui le montre en train d'assassiner quelqu'un et où il s'autoproclame "septième roi". Il est alors propulsé dans un monde où les rois et leur clan s'affrontent pour leurs convictions. Mais quel est sa place dans cet univers ?

     

    K Project

     

    AVIS

     

    Alors, qu'on se le dise tout de suite, cet animé est difficile à suivre. L'intrigue est compliquée et il faut s'accrocher pour comprendre ce qui se passe, le pourquoi du comment. Si vous aimez comprendre tout de suite l'histoire, passez votre chemin. Au fur et à mesure, le rideau de brouillard s'atténue, et on en apprend plus sur les rois, les pouvoirs, et aussi sur Shiro. Malgré tout, même à la fin des deux saisons, il reste des parts d'ombres que le light novel pourrait peut être éclaircir (mais je ne crois pas qu'il soit commercialisé en France)...

    L'animé n'est pas centré sur Shiro uniquement, comme pourrait le faire croire le premier épisode, mais plutôt sur les différents rois. La première saison se focalise beaucoup sur les tensions entre les rois rouges et bleus, même si le mystère qui entoure Shiro reste aussi important. Ensuite, le dénouement de la saison 1 n'est pas trop mal. Sans spoiler, on ne tombe pas dans le cliché et l'émotion est présente (snif...) La saison 2 présente plutôt le clan vert dont on entend vaguement parler dans le début de l'histoire. 

    Ce que j'ai beaucoup aimé, c'est l'animation des personnages et des combats, très acrobatiques et colorés. Il y a beaucoup de personnages d'un coup, ce qui pourrait être déstabilisant, mais on apprend à les connaître au fur et à mesure et à les apprécier. Les ost sont aussi superbes !

    En revanche, il y a quelques longueurs et parfois le rythme est assez lent, mais certains épisodes sont vraiment excitants ! Par exemple, je n'ai pas trop été emballée par le début de la saison 2, mais les derniers épisodes sont épiques ! Le fan service est aussi très présent, notamment avec Neko et Awashima, le bras droit du roi bleu (je ne supporte pas ça !) Mais bon, en faisant abstraction des petites culottes et des poitrines à la taille non réglementaire, c'est un bon animé dans l'ensemble.

    K Project


    votre commentaire
  • VIOLET EVERGARDEN

     

    Violet Evergarden est un anime de 13 épisodes adapté d'un light novel d'Akatsuki Kana. Il se déroule dans un monde d'après guerre, assez réaliste, tout en étant fantasy-steampunk.

     

    Violet Evergarden

     

    La guerre opposant Leidenschaftrech et l'empire Gardarik vient de se terminer après 4 longues années.

    Violet, une jeune fille orpheline qui a été formée dès sa plus tendre enfance en tant qu'outil de guerre, doit apprendre à vivre dans un monde en paix après avoir tout perdu durant une violente opération militaire : ses deux bras ainsi que son major. Celle-ci, qui n'est habituée qu'à la violence et au combat, va devenir une "poupée automatique de souvenirs", ces femmes qui rédigent des lettres pour les autres, dans le but de comprendre les derniers mots de son major et ce qu'ils signifient. La jeune Violet va ainsi faire l'expérience de toute une palette d'émotions et de sentiments qui lui était jusqu'alors inconnue.

     

    Violet Evergarden

      

    J'ai adoré cet anime qui allie poésie et violence, beauté et tristesse, et qui à mon avis est un véritable chef d'oeuvre autant pour l'animation grandiose, les graphismes magnifiques et la musique fantastique, que pour le thème qu'il traite. Violet Evergarden raconte des histoires qui prennent aux tripes et qui sont essentielles pour faire évoluer le personnage de Violet, qui découvre peu à peu les sentiments ; elle qui semblait n'être qu'un pantin sans émotion, était en réalité assaillie de sentiments qu'elle ne comprenait tout simplement pas. Dans sa quête, elle aide les autres à coucher sur le papier ce qu'ils ont au fond d'eux mêmes : cela montre qu'une lettre est toujours le meilleur moyen de faire jaillir ce qu'on arrive pas à exprimer à voix haute. C'est un beau voyage à travers la vie de personnes qui ont souffert et qui malgré tout vont aller de l'avant avec leur blessure, continuer à vivre, notamment Violet.

     

    Violet Evergarden

      

    L'unique reproche que je ferais à cet anime, si je dois en faire un, ce serait d'être justement "trop" triste. Mais l'anime ne tombe pas non plus dans l’apitoiement, il en est à la limite et ne la franchit pas contrairement à certains animes qui "forcent les larmes". Donc sortez les mouchoirs pour cet anime utsukushi* !

    *magnifique comme les yeux du Major !


    votre commentaire
  • Mob psycho 100

    Mob psycho 100

    Un manga réalisé par One, le même auteur que One Punch man !

     

    Kageyama Shigeo est un élève de 4ème qui possède de puissants pouvoirs psychiques. Cependant, il refuse de les utiliser pour ne pas blesser d'êtres humains et ne les utilise que pour exorciser de mauvais esprits à la demande de son mentor, un médium qui ne possède en réalité aucun pouvoir. Aujourd'hui, Shigeo n'a qu'un souhait ; plaire à une fille du nom de Tsubomi en développant d'autres capacités que ses pouvoirs. 

     

    On retrouve un personnage surpuissant au visage blasé et impassible qui caractérise si bien le merveilleux One punch man ! J'ai été rebuté par les dessins dans un premier temps, très simplistes et pas franchement attrayants, mais finalement on s'y fait et ce n'est pas dérangeant. J'ai vu plusieurs personnes qui trouvaient le début ennuyeux, c'est vrai que les premiers épisodes ne sont pas épiques mais personnellement j'ai bien aimé le personnage de Shigeo. Il est intéressant, on dirait qu'il n'a aucune émotion (un peu comme Saitama) à cause de son visage neutre, mais en réalité il est très émotif, puisque le principe c'est qu'il accumule ses sentiments jusqu'à l'explosion à 100%.

    L'animé traite des problèmes de l'adolescence, de la recherche de soi : qu'est-ce qui nous défini, comment se faire accepter par les autres (est-on obligé de suivre le mouvement ?), profite-t-on réellement de la vie... ? Et c'est ce que je trouve intéressant au début et que peut-être certains trouvent ennuyeux. Malgré tout, les choses s'accélèrent avec l'arrivée de vrais méchants aux pouvoirs puissants, donc ceux qui se sont arrêtés au début devraient persévérer parce que la suite est vraiment géniale. J'espère vraiment qu'il y aura une saison 2 !

    Mob psycho 100


    votre commentaire
  • Mushoku Tensei

    Adapté d'un light novel

    Fantasy

    Magie

    Sclice of life

    Résumé :

    Neet, loser, et mis à la rue par sa propre famille, à 34 ans, le personnage principal regrette d'avoir eu une vie sans valeur. Tandis qu'il erre dans la ville sans autre perspective que la mort, il se fait renverser par un camion en tentant de sauver des inconnus. Voilà... C'est la fin, se dit le personnage, si seulement je pouvais tout recommencer de zéro, je ne gâcherai pas une seconde fois mon existence. Par miracle, son vœu s'exhausse ; il renaît sous l'identité de Rudeus Greyat dans un monde d'épées et de sortilège. Nous voyons alors grandir ce personnage bien décidé à donner le meilleur de lui même dans cette nouvelle vie, qui pourrait s'avérer pleine de dangers.

    Avis :

    J'ai tout de suite été intriguée par le scénario. Je trouve cette idée de réincarnation intéressante et le fait de voir un tout petit enfant qui se trouve être en réalité un otaku de 34 ans est hilarant. En vérifiant sur internet, j'ai pu lire qu'il s'agissait d'un ecchi/harem mais dans le premier tome il n'y a rien de gênant (un peu de nudité tout de même). Il faut attendre la suite pour se faire une idée plus précise du manga, mais pour l'instant j'aime beaucoup l'histoire.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique